Quand Science & Vie ment à ses lecteurs

Le tableau mensonger de Science & Vie : c’est ça l’avenir de la science ?

Ce magazine s’appelle Science & Vie et il ne parle ni de science ni de vie : un comble !

Il a en effet trouvé mieux à faire : il ment.

Pour preuve un article « bidonné » concernant les animaux de cirque, mis en ligne ces jours-ci. Nous vous épargnerons la lecture fastidieuse de ce texte ahurissant, écrit avec les pieds par une stagiaire d’iTélé (private joke partagée sur Twitter…).

Vous constaterez, en examinant le tableau présentant la faune sauvage captive hébergée dans les cirques, que les chiffres mis en avant sont fantaisistes, et qu’ils ne convaincront que les gogos prêts à tout avaler, du moment que les informations sont recouvertes du vernis scientifique de la revue.

D’après ce tableau mensonger, il y aurait 15 ours dans les cirques français. C’est un mensonge. Qu’il s’agisse d’ours blancs, verts, marrons ou rouges… il n’y a aucun ours dans aucun cirque français.

Il y aurait également 40 loups dans les cirques français. Même mensonge : il n’y a aucun loup dans aucun cirque français.

A en croire la revue dite scientifique, il y aurait également 250 pythons et boas sous les chapiteaux français. Il y en a, certes, mais s’il y en a une vingtaine c’est le bout du monde.

Bref, Science & vie, atteinte par le virus animaliste, a choisi d’oublier la science qui est son ADN, et de mentir délibérémment à ses lecteurs, pour les convaincre de la méchanceté et de la cruauté des pauvres artistes de cirques.

Quant au sondage auquel il est fait référence, il est également tout à fait contestable. En effet, d’après l’IFOP (sondage pour le référendum sur les animaux, juillet 2020), il n’y a que 57 % des Français contre la présence d’animaux sauvages dans les cirques, pas 72 %. Mensonge !

Il paraît que cette revue est réalisée par des scientifiques : on n’ose imaginer les diplômes qu’ils détiennent. Des diplômes de comédiens peut-être ? Une chose est sûre : ils n’ont aucun avenir dans un cirque : les clowns sont des gens sérieux, eux !

4 commentaires sur “Quand Science & Vie ment à ses lecteurs

Ajouter un commentaire

  1. J’ai l’impression qu’ils mélangent et additionnent les animaux des cirques, des dresseurs indépendants (cirque, cinéma, montreurs…), et voir les animaux de spectacle des parcs zoologiques

    J'aime

  2. comme les cirques non pas les moyens de c’est organismes vous avez des surface gratuite et a la vu de tout le monde vos camion de beaux suport pour dementir et fair voir que c’est asso sont que es manteurs et puis des voleurs

    J'aime

Répondre à lemaitre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :