« Une discrimination envers les personnes itinérantes »

Le Cirque Achille-Zavatta à Orgeval (DR).

À l’occasion de l’installation du Cirque Achille-Zavatta (direction Louis Dassonneville) à Orgeval (78), l’Association de défense des cirques de famille a répondu à la presse départementale.

On ne demande jamais au propriétaire qui fait construire un carport, une piscine ou une extension de magasin s’il a bien un permis et cela ne fait jamais la Une des journaux. Quand c’est cirque, c’est systématique. On voit bien qu’il y a une différence de traitement. En cette période d’élections, il est facile de caractériser cette différence de traitement : un citoyen sédentaire vote dans la commune ; un citoyen itinérant ne vote pas dans la commune. Alors le 2e compte moins que le 1er.

Cette différence de traitement a un nom : la discrimination.

Le maire d’Orgeval n’est pas dans cette logique-là du tout ; mais il suit des maires-moutons qui trouvent qu’il est de bon ton de faire toutes les difficultés possibles et imaginables aux cirques. Pour rappel, les entraves posées à la liberté de la diffusion de la création artistique sont un délit pénal.

Lire Actu78

2 commentaires sur “« Une discrimination envers les personnes itinérantes »

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :