Quand le député animaliste Loïc Dombreval affabule

Le député « En Marche » Loïc Dombreval, défenseur de la cause animale et créateur d’un groupe informel de députés anti-cirques ultra-minoritaire, a publié un communiqué le 30 octobre 2018 pour répondre au maire de Cannes, David Lisnard, qui ne faisait que rappeler les termes de la loi (voir notre article ici).

Et M. Dombreval de publier une liste des communes françaises dans lesquelles, selon lui, les cirques hébergeant des animaux seraient interdits. Problème, cette liste est mensongère et M. Dombreval le sait parfaitement.

Pour vous en assurer, nous vous renvoyons à notre page (ici), où vous pourrez télécharger la copie de tous les arrêtés et délibérations qui démentent officiellement les annonces inexactes du député.

Affabuler sur du papier à en-tête de l’Assemblée nationale, ce n’est pas glorieux, M. le parlementaire. Votre cause est-elle si difficile à défendre qu’il vous faille ainsi mentir pour tenter de convaincre les indécis ?

Accessoirement, on notera que M. Dombreval a déclaré par écrit refuser de recevoir les représentants des arts du cirque français. Le SNAC regroupe pourtant des citoyens français, qui votent, et dont M. le député veut supprimer la profession…

Dombreval ment
Ce n’est pas bien de mentir, M. le député.
41688188_224728375065337_8127220383469273088_n
La démocratie vue par M. Dombreval.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :