Trappes : la police et le maire tentent de censurer un spectacle par la force, devant la foule des spectateurs !!!

Il y a près de 400 personnes ravies d’assister au spectacle, mais la police de la dictature macronienne veille.

Nous sommes à Trappes le 4 décembre 2021, à veille de la saint Nicolas. Et on se croirait revenus dans les années trente.

Un maire raciste, Ali Rabeh, a décidé de censurer le spectacle présenté légalement par le Cirque Europa dirigé par Sacha Gontelle, parce que ce spectacle ne lui plaît pas.

Il y a foule devant le chapiteau, et les habitants attendent avec impatience d’entrer sous l’immense tente. Mais la police veille, telle la milice sous l’occupation, à ce que la censure soit bien respectée par les artistes : « Aussweis, bitte ! »

C’est un scandale !

Qu’attend Jean-Jacques Brot, le préfet des Yvelines, pour faire respecter les libertés publiques et les droits fondamentaux des artistes de cirque ?

Nous allons porter plainte contre le maire, contre le préfet des Yvelines, contre la police nationale et contre la police municipale pour entrave à la diffusion de la création artistique. Nous rappelons que le code pénal dispose, dans son article 431-1, que :

« Le fait d’entraver, d’une manière concertée et à l’aide de menaces, l’exercice de la liberté de création artistique ou de la liberté de la diffusion de la création artistique est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende » (art. 431-1 du code pénal).

Ce n’est pas l’image que nous avons de la police nationale dans les Yvelines, c’est pourtant l’image qu’elle nous renvoie par son attitude scandaleuse.

À bientôt Messieurs les censeurs et les discriminateurs, devant le Tribunal correctionnel de Versailles i

________

Mise à jour [4/12/21 – 16h10] : le préfet des Yvelines vient de décider de convoquer le maire de Trappes en début de semaine dans son bureau à la préfecture des Yvelines. Le cirque sera également représenté. Il est impensable qu’en France au XXIe siècle, on censure encore des spectacles, ce qui est contraire à la Convention européenne des droits de l’homme et au droit de l’Union européenne ! L’Association déposera plainte, ou non, en fonction de l’efficacité réelle de cette réunion.

________

Mise à jour [5/12/21 – 14h50] : en dépit de la convocation du préfet, le maire de Trappes, Ali Rabeh refuse absolument de se rendre à la préfecture. Il campe sur ses positions jusqu’au-boutistes. En ce dimanche 5 décembre 2021, la police municipale semble appuyée par des « nervis » issus d’une milice privée quelconque, à laquelle le maire aurait donné une « étoile de shérif » pour empêcher les artistes d’entrer en piste. Pour rappel, nous sommes en France au XXIe siècle.

Filmé en direct de Trappes ce 4 décembre 2021 : un spectacle CENSURÉ en France au XXIe siècle, avec le concours de la police nationale, de la police municipale de Trappes et du Maire de Trappes ! Quelle honte !

4 commentaires sur “Trappes : la police et le maire tentent de censurer un spectacle par la force, devant la foule des spectateurs !!!

Ajouter un commentaire

  1. C’est ahurissant cette situation ! Comment se fait-il qye l’Etat ne fasse pas respecter notre droit à aller au spectacle de notre choix ? On est en démocratie non ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :