Zoopolis perd son procès contre le Cirque Europa !

Le Cirque Europa a gagné.

Encore une défaite en rase campagne pour les groupuscules animalistes. Le 6 août 2021, le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rejeté la requête de Zoopolis demandant l’enlèvement des affiches du cirque apposées à Argenteuil (Val d’Oise). Le cirque était soutenu par l’Association de défense des cirques de famille, par le préfet du Val d’Oise et par la ville d’Argenteuil.

Le Tribunal a suivi au mot près les conclusions du cirque et de l’Association de défense des cirques de famille, qui demandaient au juge de juger irrecevable une requête tendant à cet enlèvement au motif d’améliorer les conditions de vie des animaux, faute de lien entre les deux objectifs. Le cadre de vie des habitants d’Argenteuil (qui pourrait justifier l’enlèvement d’affiches posées irrégulièrement) est en effet sans rapport avec les conditions de vie des animaux dans les cirques.

Il a considéré également que Zoopolis ne rapportait aucunement la preuve que les animaux du cirque Europa auraient été maltraités (heureusement !).

Le Tribunal a jugé que Zoopolis « ne justifie en rien que ce cirque maltraiterait les animaux qu’il accueille et ferait naître en conséquence des souffrances animales, l’Association Paris Animaux Zoopolis n’en a pas demandé l’interdiction, se bornant seulement à solliciter la disparition des affiches en faisant la publicité. Or, dès lors qu’il ne résulte pas de l’instruction que les affiches en cause, si elles contribuent certes au rayonnement de l’activité circassienne, aurait comme conséquence d’accroître un éventuel mal être animal, une mesure tendant à ce qu’elles disparaissent de l’espace public est par elle-même sans lien avec l’objet social de l’association Association Paris Animaux Zoopolis, qui, ainsi qu’il a été dit au point 1, n’est en tout état de cause pas directement de faire cesser les souffrances animales, mais seulement de protéger les habitats des animaux sauvages et liminaires et d’améliorer la connaissance des conditions de vie des animaux. L’Association Paris Animaux Zoopolis ne justifiant donc pas d’un intérêt à agir dans la présente instance, sa requête ne peut être regardée comme recevable. »

Notons que Zoopolis était représentée dans cette affaire par Hélène Thouy, avocate au barreau de Bordeaux, présidente du Parti animaliste et candidate à l’élection présidentielle de 2022. Une défaite cuisante pour les animalistes qui, décidément, n’ont pas la main heureuse en justice.

Lire l’ordonnance du 6 août 2021 :

3 commentaires sur “Zoopolis perd son procès contre le Cirque Europa !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :