Le plan d’action anti cirques du gouvernement a-t-il été préparé avec Code animal ?

IMG_1624.jpeg
Dans un tweet mis en ligne le 2 octobre 2020, le groupuscule Code animal annonce avoir préparé avec Barbara Pompili un plan d’action anti cirques. Code animal serait-il devenu un ministre bis du gouvernement Castex ?

Le groupuscule Code animal ne tient pas seulement une liste fausse des 1,2% de communes ayant illégalement interdit les cirques.

Code animal sait aussi faire sa communication, au détriment des autres associations comme Zoopolis ou l’ASPAS.

Pour preuve ce tweet triomphant mis en ligne au lendemain des annonces de Barbara Pompili le 29 septembre 2020. Dans ce tweet, le groupuscule se vante d’avoir rencontré la ministre et « d’avoir pu aborder des questions telles que le calendrier, l’application juridique de ces mesures ou encore les accompagnements pour les cirques mais aussi pour les structures d’accueil ». Et ce, alors que les cirques ne sont toujours informés de rien un mois plus tard !

Le tweet est illustré d’une photo où l’on voit les agitateurs de Code animal posant fièrement aux côtés de la ministre Barbara Pompili. Ils ont l’air prêts à mettre en oeuvre les mesures préparées en commun avec le gouvernement et à s’ériger en milice au service de Mme Pompili.

Saisi par nos soins, le sang de la ministre n’a fait qu’un tour et son conseiller en charge du dossier nie catégoriquement que la question des cirques ait été abordée avec ce groupuscule d’agités. Dans un courriel du 9 novemnre 2020, que nous reproduisons ici, il affirme ce qui suit :

Capture d’écran 2020-11-09 à 22.16.31.jpg
Le conseiller de la ministre nie que Barbara Pompili ait échangé avec Code animal au sujet des cirques. Mais qui dit la vérité ?

 

Pour notre part, nous constatons que la photo prise avec la ministre n’est pas truquée. La rencontre a donc bien eu lieu, comme le confirme d’ailleurs le conseiller Vincent Hulin. Mais alors de deux choses l’une : ou bien Code animal a menti, ou bien c’est Barbara Pompili qui ment.

On vous laisse choisir.

Une chose est sûre : il n’y aura aucune négociation avec le gouvernement en présence de ces groupuscules qui insultent, calomnient et diffament les cirques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :