Les échanges se poursuivent avec la ministre de la Transition écologique

Capture d’écran 2020-11-05 à 20.04.47.jpg
Visioconférence avec le Centre de crise du ministère de la Transition écologique.

Malgré les contraintes du reconfinement, les représentants des cirques, au premier rang desquels l’Association de défense des cirques de famille, ont poursuivi le 5 novembre leurs échanges en visioconférence avec la ministre Barbara Pompili et la ministre déléguée Bérangère Abba.

Nous sommes décidés à défendre les intérêts des cirques et de leurs artistes, et les ministres se sont engagées à ce que les préfets rejettent ou défèrent au juge administratif toutes les interdictions adoptées par les communes concernant l’installation des cirques.

Les cirques hébergeant des animaux sauvages et/ou domestiques ne peuvent être interdits par les communes pour ce motif ; les maires ne sont pas compétents. Les pétitions, calomnies et autres manoeuvres de cyberharcèlement des groupuscules animalistes ne pourront empêcher les 13 millions de spectateurs d’assister à leur spectacle favori, dès lors que l’épidémie sera terminée (ce qui, nous l’espérons tous, finira bien par arriver !).

Un commentaire sur “Les échanges se poursuivent avec la ministre de la Transition écologique

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :