Communiqué officiel : le maire de Trappes abroge son arrêté anti cirques !

Le maire de Trappes a abrogé son arrêté anti cirques le 27 juillet 2022.

Le 27 juillet 2022, le maire de Trappes Ali RABEH a rendu les armes : il a fini par abroger son arrêté anti cirques !

Début décembre 2021, le maire de Trappes avait défrayé la chronique pour avoir illégalement interdit tous les cirques hébergeant des animaux dans sa ville, puis pour avoir harcelé et diffamé publiquement le Cirque Europa, légalement installé sur un terrain appartenant à la Communauté d’agglomération de St-Quentin-en-Yvelines.

En réponse, l’Association de défense des cirques de famille avait saisi la Justice de trois recours :

  1. Un référé liberté qui devait amener la présidente du Tribunal administratif de Versailles a donner entièrement raison au cirque, dans une ordonnance du 9 décembre 2021, et à enjoindre au maire de cesser toutes ses tentatives d’intimidation et de harcèlement policier.
  2. Une plainte pénale pour diffamation et injures publiques, contre le maire de Trappes, Ali RABEH et contre la porte-parole de l’Association Zoopolis, Amandine Sanvisens.
  3. Un recours pour excès de pouvoir contre l’arrêté interdisant l’installation des cirques hébergeant des animaux sur le territoire de la ville de Trappes.

C’est ce troisième recours qui trouve son épilogue aujourd’hui, encore une fois à la faveur du Cirque Europa et de l’Association de défense des cirques de famille.

Sous la pression de ce recours et de l’injonction du préfet des Yvelines, chargé du respect de l’état de droit dans le département, le maire Ali RABEH a été obligé d’abroger son arrêté.

C’est ainsi que le 27 juillet 2022, Ali RABEH a fini par prendre un arrêté abrogeant son précédent arrêté anti cirques, en reconnaissant explicitement que cet arrêté était illégal.

Il reste à juger Ali RABEH et Amandine Sanvisens pour diffamation et injures publiques. Leur comportement à l’égard du Cirque Europa a été totalement indigne et ne saurait être toléré dans une société démocratique moderne. Nous l’avons dit et nous le répétons ici encore une fois : le maire est le représentant de tous les habitants de sa commune, pas le chef d’un clan !

Lire l’arrêté d’abrogation ici :

4 commentaires sur “Communiqué officiel : le maire de Trappes abroge son arrêté anti cirques !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :