Le groupuscule CCE2A diffame le Cirque Muller et se piège tout seul !

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, nous l’avait promis : il fallait donner quelque chose aux fanatiques hystérisés de la cause animale pour les calmer. Le 29 septembre, la ministre a ainsi annoncé tout interdire. Vous croyez que ça les a calmés ? Que nenni, c’est pire !

Les agitateurs frénétiques du groupuscule CCE2A sont déchaînés et prêts à tout. L’idée de voir le Cirque Muller s’installer à Carcassonne les révulse littéralement. Du coup, ils lancent une campagne de harcèlement sur les réseaux sociaux, à coups de posts et de commentaires diffamatoires et ils ont constitué une petite milice privée qui va se charger de faire régner l’ordre à Carcassonne :

« Votre cirque s’est arrêté sans autorisation mairie et encore moins de Tridome, arrêtez de mentir. Votre réputation n’est plus à faire »

« M. Muller contrairement à vos propos mensongers comme de coutumes (sic) vous êtes à nouveau installé sans autorisation et donc avez violé la propriété privée de TRIDOME » (en quoi cela intéresserait le CCE2A si, par extraordinaire, c’était vrai ?).

Ces propos diffamatoires sont carrément assortis de menaces d’incendie criminel à peine voilées, destinées à décourager le public :

« Les services de la préfecture DDPP et de la mairie doivent en amont de tout accueil du public certifier la conformité de votre installation [NDLR : c’est totalement faux !] sans cela aucune assurance ne vous protégerai (re-sic) ainsi que le public reçu » [c’est une menace ?]

Et pour faire bonne mesure, le groupuscule, qui se prend pour une milice privée, ajoute des menaces de poursuites judiciaires :

« Nous vous avertissons que l’association CCE2A se réserve le droit d’ester en justice à votre encontre pour ces différents chefs d’inculpation » [ce ne sont pas des chefs d’inculpation, mais passons…].

Pourtant, le Cirque Muller a bien une autorisation !

Obnubilés par leur haine frénétique de tout ce qui ressemble à un cirque, les agitateurs du groupuscule CCE2A ignorent le principal : le Cirque Muller a bien une autorisation écrite pour la période du 14 octobre au 1er novembre, au Tridome, et en affirmant le contraire publiquement à plusieurs reprises, c’est le CCE2A qui se rend coupable d’accusations diffamatoires portant atteinte à l’honneur de M. Muller, nommément visé.

Voici cette autorisation :

Convention Muller Tridome.jpg
Le groupuscule CCE2A diffame publiquement le Cirque Muller, qui dispose bien d’une autorisation écrite parfaitement en règle (ce qui d’ailleurs ne regarde absolument pas les agités frénétiques de ce groupuscule, dont la milice n’a aucun pouvoir lui permettant de juger ce qui est légal ou pas).

M. Franck Muller, membre de la Commission nationale des professions foraines et circassiennes placée sous l’autorité du Premier ministre, a tout notre soutien. Toutes ses installations sont en règle, et il sait ce qu’il lui reste à faire pour faire cesser ce harcèlement totalement insupportable.

Ça commence à bien faire ces déchainements de haine sans limites, il va falloir que ça cesse. En France, la constitution de milices privées chargées de faire régner l’ordre selon leurs préceptes moraux sectaires n’est pas autorisée.

Capture d’écran 2020-10-22 à 22.25.57

Les agités frénétiques de CCE2A qualifiés de « moralisateurs des temps modernes » par La Dépêche du Midi ! Même les journalistes commencent à en avoir assez.

*

[MISE À JOUR – 24 OCTOBRE 2020] : communiqué de l’Association de défense des cirques de famille, à lire ici.

4 commentaires sur “Le groupuscule CCE2A diffame le Cirque Muller et se piège tout seul !

Ajouter un commentaire

  1. La vérité, c’est que le jour où les cirques n’auront plus d’animaux, ils continueront à les poursuivre de leur haine (puisqu’ils le font alors que l’annonce de leur retrait a été faite). Ce qui les révulse, c’est que des citoyens français vivent différemment et soient itinérants. Il est d’ailleurs intéressant de constater que le sort d’aucun animal n’est mentionné dans ces diatribes enflammées. Ils se fichent des animaux. Leur seul objectif, c’est de faire payer à une minorité itinérante son existence. ces gens sont des racistes qui ne s’assument pas, c’est cela la vérité.

    J'aime

    1. L’accusation de faux et usage de faux est extrêmement grave. Si vous n’avez aucun élément matériel pour prouver vos dires, il nous semble que vous feriez mieux de retirer cette accusation.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :